THEATRE JEAN ALARY SAISON 2018/2019

Beaucoup de Monde au Théatre Jean Alary pour assister à ce qui est devenu un incontournable moment pour les Carcassonnaises et les Carcassonnais : la découverte des spectacles théâtraux , musicaux, d’humour, ainsi que ceux destinés au jeune public qui vont occuper nos soirées de fin septembre 2018 à juin 2019.

 

Après l’intervention de Mr Gérard LARRAT Maire de Carcassonne, et comme il le fait chaque année à pareille occasion, Jean Louis BES adjoint au maire, chargé de la culture et des jumelages , a fait le point sur l’année qui vient de s’écouler et a présenté la nouvelle saison en précisant la philosophie et les objectifs de sa délégation et par la même de la municipalité pour cette nouvelle  année théâtrale 2018/2019 ;

Mieux que des commentaires vous trouverez ci dessous l’intégralité de l’intervention de Jean Louis Bes

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les partenaires,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Carcassonne compte deux saisons culturelles, l’une Le Festival de Carcassonne qui va débuter et qui devrait tenir toutes ses promesses, l’autre : la saison du Théâtre, qui s’inscrit dans une heureuse complémentarité qui fait de notre ville une ville où la culture tient une place toute particulière et participe à la construction du vivre ensemble. Vous connaissez bien pour m’avoir entendu à de nombreuses reprises sur le sujet mon attachement à cette conception. Plus encore aujourd’hui, la culture, surtout quand elle est une construction sédimentaire et plurielle, est ce qui fait ce que nous sommes. Trop souvent, c’est par manque de curiosité et d’ouverture à l’autre que nous nous enfermons dans la spirale du replis sur soi qui peut conduire à l’intolérance et au communautarisme.

Le programme qui vous est dévoilé ce soir a été construit pour être complémentaire de celui, estival, qui sera d’ici peu sous les projecteurs. Complémentaire dans sa diversité, complémentaire dans les choix artistiques, complémentaire dans les disciplines abordées, complémentaire enfin dans les publics auquel il s’adresse.

Je veux saluer ce soir le travail particulièrement remarquable de l’équipe du théâtre municipal, en particulier de son directeur Georges Bacou et de l’ensemble des acteurs, parfois de coulisses, qui l’entourent. Une saison, ce n’est pas seulement des spectacles que l’on programme, des dates posées en fonction des impératifs calendaires. Une saison, c’est une osmose entre un public, des artistes et ceux qui travaillent sans relâche à l’accueil et aux conditions du spectacle sans lesquelles il ne saurait y avoir d’instant partagé, et j’ose dire de moment hors du temps, sorte de parenthèse de plaisir et de bonheur.

Je sais que le public va une nouvelle fois adhérer à l’invitation lancée à parcourir les mondes.

La danse, le théâtre, la musique, l’humour, les spectacles jeunes publics vont une nouvelle fois faire crépiter les applaudissements dans ce théâtre qui a vu tant de fois les sourires, les rires et l’enthousiasme d’un public conquis et d’artistes heureux d’apporter du plaisir.

Monsieur le Maire et moi-même avions souhaité le retour des classiques de la musique et du théâtre : cette année nous retrouverons Goldoni qui avait déserté notre scène depuis trop longtemps. On ne peut s’essayer à comprendre l’avenir et créer le théâtre contemporain en oubliant ce qui a fondé le théâtre français ou italien. C’est aussi un signe donné aux jeunes générations que de leur permettre de découvrir les grands auteurs autrement que dans des livres.

Cette saison marque aussi une nouvelle page culturelle de Carcassonne. Notre Théâtre Jean-Alary mérite qu’on ait pour lui les soins attentionnés pour l’un des  joyaux patrimoniaux de notre Bastide. Après la  réfection de la salle d’honneur qui a permis d’ouvrir un espace convivial d’avant spectacle, nous allons continuer à réhabiliter de nouveaux espaces dont je souhaite qu’ils permettent d’ouvrir plus encore notre théâtre en dehors des spectacles programmés.  Je sais M le Maire attentif à nos besoins, et volontariste pour faire avancer les choses. Je lui en suis reconnaissant et avec moi tous ceux qui œuvrent au quotidien pour ce haut lieu de culture.

L’année qui s’annonce sera aussi une année de reconquête du public. Certes, le public du théâtre et de l’auditorium est un public de passionnés et de fidèles. Ce n’est pas suffisant, il faut préparer le public de demain. En cela, les spectacles jeune public et l’accueil des écoles sont un élément essentiel de notre politique d’ouverture de la culture au plus grand nombre. Pour la quatrième année consécutive, les séances scolaires des spectacles de la saison « jeune public » seront gratuites pour les écoles de la ville et un effort conséquent sera consenti pour les établissements scolaires (collèges et lycées) pour les spectacles de théâtre classique, pour lesquels nous avons prévu des rencontres en avant spectacle avec les artistes. Avec 4261 jeunes accueillis, le théâtre s’inscrit résolument dans un parcours pédagogique de premier plan pour une politique éducative et culturelle partagée. (je salue la représentante des Services de l’Education Nationale avec qui nous construisons des actions au bénéfice des enfants de notre territoire)

Je sais M le Maire extrêmement sensible à la conception d’une culture ouverte et rassembleuse à la fois. Je peux l’assurer que l’ensemble des services municipaux de la culture est à la tâche pour rendre cet idéal réalisable.

Cette saison est en quelque sorte le préambule à de belles et heureuses choses : sans plus attendre je vous invite à la découvrir et vous espère nombreux pour partager des moments d’émotion et de plaisir.

Pascal Légitimus qui sera en Novembre sur les planches de Jean Alary pour la pièce « Non à l’Argent » a fait une petite surprise aux spectateurs d’un soir


:
DECOUVREZ CI DESSOUS TOUS LES SPECTACLES DE LA SAISON 2018/2019 A VOUS DE CHOISIR ! BON SPECTACLE