JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE REUSSIES POUR CETTE EDITION 2017

Tout le service du patrimoine de la mairie de Carcassonne ainsi que l’office de tourisme ont été sur le pont ce week-end pour faire de ces journées du patrimoine une réussite à l’échelle de la ville , renforcé en cela par de nombreux employés municipaux qui ont aidé aux visites et accompagné les centaines de personnes qui se sont rendus sur lieux « historiques de la ville.

Un grand merci a tous les personnels pour leur professionnalisme et leur disponibilité, et merci également aux bénévoles qui ont assuré les commentaires et accompagné les groupes dans la ville

Vous trouverez ci dessous un reportage photo sur quelques sites visités samedi

jeu-de-piste-en-bastide_couv

10h30 :  Salle Joe Bousquet, présentation du jeu de piste a destination des enfants de 8 a 12 ans voir plus… qui vont devenir, comme Baptiste, personnage qui va certainement acquérir une certaine célébrité  dans la ville basse,  les explorateurs de la ville. Ce jeu de piste et le livret qui va avec a été  par une petite équipe, graphiste illustrateur scénariste et éditeur, qui ont réalisé un travail remarquable, travail qui sera utilisé au delà de ces journées du patrimoine.

dsc_0060

dsc_0074

Isabelle Chesa et Any Barthes entourées de l'équipe conceptrice du jeu de piste

Isabelle Chesa et Any Barthes entourées de l’équipe conceptrice du jeu de piste

Les premiers acquéreur du Livret "explorateurs de Carcassonne" près de 70 livret ont été retirés ce WE à l'office de tourisme ou il est mis en vente moyennant la somme de 2 euros

Les premiers acquéreur du Livret « explorateurs de Carcassonne »
près de 70 livret ont été retirés ce WE à l’office de tourisme ou il est mis en vente moyennant la somme de 2 euros

12h00 : Place Saint-Gimer inauguration de l’exposition « Habiter Mon Patrimoine », réalisé par le Graph, et présentation de deux documents audio visuel « c’est mon patrimoine » réalisé en juillet 2017 , super travail aussi de l’équipe et des jeunes pilotés par Eric Sinatora

dsc_0088

Eric Sinatora directeur du graph présentant l'exposition

Eric Sinatora directeur du graph présentant l’exposition

dsc_0083

15h00 : Chambre de commerce et d’industrie, visite du bureau du Président et de la grande bibliothèque de l’hôtel de Murat

Accueillies à la CCI par Alain Pignon Manager du centre ville

Accueillies à la CCI par Alain Pignon Manager du centre ville

dsc_0095dsc_0097

Avec son ancien professeur auteur de la Litho représentant la façade d'honneur de l'hôtel de Murat

Avec son ancien professeur Jules Girald auteur de la Litho représentant la façade d’honneur de l’hôtel de Murat

16h00 : Théâtre Jean Alary  rencontre avec les artistes exposants dans ces lieux à l’occasion des journées du patrimoine

Le théâtre Jean-Alary est situé 6 rue Courtejaire dans le centre-ville de Carcassonne. L’histoire du théâtre Jean-Alary est liée à celle de l’ancien couvent des jacobins. Ce dernier fut construit à la fin du XVI siècle et était situé sur l’emplacement de l’actuel théâtre. A la révolution française, le couvent fut confisqué et vendu à divers particuliers. La nef devint la salle de spectacle, la scène et les dépendances furent installés dans le chœur. Les couloirs, les galeries et le bar furent aménagés dans les chapelles existantes. En 1931, la municipalité, compte tenu de l’état de vétusté des lieux, décide la construction d’un théâtre moderne toujours sur le même emplacement. Les architectes en charge de ce projet, Marcel Oudin et Marius Esparseil, donnèrent à l’ensemble un style tout à fait représentatif des années 1930 avec trois balcons et une scène très profonde. Le peintre Suisse Gustave Jaulmes, grand prix de Rome, se vit confier la réalisation de la décoration des escaliers d’honneur ainsi que celle du dessus de scène. La dernière opération de rénovation date de 2004, le nom de Jean-Alary, rend hommage à l’un de ses directeurs. Ce lieu, d’une capacité de 850 places, accueille d’octobre à mai une programmation aussi variés que de qualité ou la plupart des Arts Scéniques y sont représentés comme le théâtre de Boulevard, l’humour, la chanson française, l’Opéra, la musique classique, les ballets classiques…

Le théâtre Jean-Alary est situé 6 rue Courtejaire dans le centre-ville de Carcassonne. L’histoire du théâtre Jean-Alary est liée à celle de l’ancien couvent des jacobins. Ce dernier fut construit à la fin du XVI siècle et était situé sur l’emplacement de l’actuel théâtre. A la révolution française, le couvent fut confisqué et vendu à divers particuliers. La nef devint la salle de spectacle, la scène et les dépendances furent installés dans le chœur. Les couloirs, les galeries et le bar furent aménagés dans les chapelles existantes. En 1931, la municipalité, compte tenu de l’état de vétusté des lieux, décide la construction d’un théâtre moderne toujours sur le même emplacement. Les architectes en charge de ce projet, Marcel Oudin et Marius Esparseil, donnèrent à l’ensemble un style tout à fait représentatif des années 1930 avec trois balcons et une scène très profonde. Le peintre Suisse Gustave Jaulmes, grand prix de Rome, se vit confier la réalisation de la décoration des escaliers d’honneur ainsi que celle du dessus de scène. La dernière opération de rénovation date de 2004, le nom de Jean-Alary, rend hommage à l’un de ses directeurs. Ce lieu, d’une capacité de 850 places, accueille d’octobre à mai une programmation aussi variés que de qualité ou la plupart des Arts Scéniques y sont représentés comme le théâtre de Boulevard, l’humour, la chanson française, l’Opéra, la musique classique, les ballets classiques…

 

il faut lever la tête pour apercevoir au dessus de la scène cette Fresque

il faut lever la tête pour apercevoir au dessus de la scène cette Fresque

rencontre avec les artistes exposants au théatre

rencontre avec les artistes exposants au théâtre ,renne Grand et Dominique Vieillefond

dsc_0110

17h00 : Mairie de Carcassonne , cours de l’hôtel de Roland concert de l’Harmonie Municipale et des chœurs de Carcassonne

dsc_0121dsc_0127

Les commentaires sont fermés.